Jean - Jacques COUDIERE président d'honneur du Club Alaire.

Jean-Jacques COUDIERE, travaille depuis très longtemps pour la colombophilie et particulièrement pour le développement de la thèse alaire, j'ai pensé à lui pour la présidence d'honneur.

Jean-Jacques et Monique TOURRAINE sa compagne
Jean-Jacques et Monique TOURRAINE sa compagne

Jean-Jacques COUDIERE a découvert la colombophilie beaucoup trop tard, dit il. C'est à l'âge de 25 ans seulement qu'il devient colombophile. Inspecteur technique dans un grand service public de la région parisienne, il découvre sa passion pour le pigeon voyageur grâce à un champion de la 21éme région, Jean-Marie LAMBERT, dont nous nos souvenons encore à Rouen de sa qualité humaine, de la valeur de sa colonie, alairien de la première heure, il a entraîné Jean-Jacques dans cette voie ! 
Jean-Jacques confesse que Jean- Marie LAMBERT l'avait emmené rapidement à Sotteville les Rouen à l'exposition alaire ou Monsieur GRANDRY l'avait étonné par ses capacités de reconnaître les meilleurs pigeons de chacun. 
Jean-Jacques a été le fondateur et premier président de l'association colombophile de Noisy le Grand, ''l'Amicale colombophile de Marne la vallée''. Cette association devait à l'époque devenir l'une des plus grosses associations de la 21éme région avec plus de 100 membres. 
C'est à Sotteville les Rouen, qu'il rencontre René Bawin, successeur de Monsieur Grandry avec qui il lie une longue amitié. René l'initia avec patience au triage alaire. Jean-Jacques officia de nombreuses fois avec un certain succès au Portugal. 
La retraite venue, Jean-Jacques s'installa en Guadeloupe avec son ami Jonas DAMBURY, également colombophile. Les deux compères fondèrent rapidement la seule association colombophile existante dans les DOM, ''l'Amicale Colombophile de Malendure''. Devenu président de cette association il abandonna ce poste au terme de 4 années de direction au profit de Monique TOURRAINE, devenue depuis sa compagne. 
A 72 ans, son activité, sa combativité n'ont pas faiblit, toujours direct, d'un caractère quelques fois emporté, Jean-Jacques reste un alairien convaincu et convaincant. Avec son ami Sébastien SABATINI, il recherche d'autres sources complémentaires de la méthode alaire comme, l'orientation, l'oeil, le bec qui aurait une grande importance dans la recherche de la route à suivre par le pigeon voyageur. 
Je suis convaincu que Jean-Jacques COUDIERE président d'honneur du club Alaire représentera avec honneur et avec nous tous la colombophilie de l'avenir! 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.methode-alaire.fr/trackback/59

Fil des commentaires de ce billet