Le poids ennemi numéro 1 du pigeon de compétititon

Dès la prise en mains, le colombophile doit ressentir cette qualité, (tenir compte des exceptions possibles des pigeons de volière, restant toujours enfermés).

1646106-2216707.jpg
Les colombophiles ne font jamais assez attention au poids du pigeon de courses. La légèreté est un atout indispensable mais doit correspondre à sa corpulence, à son envergure. 
Dès la prise en mains, le colombophile doit ressentir cette qualité, (tenir compte des exceptions possibles des pigeons de volière, restant toujours enfermés). Dans la méthode alaire, le colombophile doit également tenir compte de l'état de santé de son pigeon. 
Quand j'ai l'occasion de trier des pigeons dans les colonies d'amateurs, la légèreté est toujours le premier critère de sélection que je retiens. Je n'est jamais trouvé de champions qui n'avait pas cette qualité!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.methode-alaire.fr/trackback/53

Fil des commentaires de ce billet