Eric Joly à fait connaitre la méthode alaire aux jeunes licencies

ERIC JOLY A FAIT CONNAITRE LA METHODE ALAIRE AUX JEUNES LICENCIES DE L'AMICALE COLOMBOPHILE DE THIERACHE (L'AISNE)

ERIC JOLY est avant tout un homme très dévoués pour la colombophilie,faisant profiter a la moindre occasion qui ce profil aux amateurs de sa région,et ce fut le cas lors de mon déplacement à l'amicale de THIERACHE. Le triage fut bonne-enfant avec les explications qui s'impose a chaque sujet qui mérité d'être en tête de la colonie pour espérer faire un bon a la sélection de la catégorie demandée.La réussite de la journée fut le nombre de jeunes amateurs venu découvrir la méthode de sélection et surtout de oser et avoir le courage d'apporter des pigeons,(qui à apporté des regrets de la part des plus vieux coulonneux a ne pas avoir apporter quelques sujets pour testé le juge et c'est de bonne Guerre)en plus les jeunes timide au départ ont posés beaucoup de questions, et là je suis heureux !!! Les jeunes présents ont eut pour démarre du bon matériel (pigeons) bravo à ceux qui ont offert et sans arrière pensée pour être compétitive, c'est le leitmotive de Eric à faire toujours profiter les jeunes colombophiles. J'aurai aussi l'occasion de mettre en valeur la femelle de Eric qui à 118 prix en vitesse que j'avais mit en tête de c'est femelle présenter au triage. ce qui prouve que la méthode alaire met aussi en valeur les pigeons de vitesse qui à fait propager et connaître la colombophilie en France.

EN 4ème POSITION ERIC JOLY EN PARTANT DE LA DROITE L'ORGANISATEUR DE CETTE BELLE JOURNEE

EN 4ème POSITION ERIC JOLY EN PARTANT DE LA DROITE L'ORGANISATEUR DE CETTE BELLE JOURNEE

LES JEUNES OUI !!! MAIS FAITES CONNAITRE VOTRE PASSION PAR LA COMMUNICATION
LES JEUNES OUI !!! MAIS FAITES CONNAITRE VOTRE PASSION PAR LA COMMUNICATION

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.methode-alaire.fr/trackback/31

Fil des commentaires de ce billet