Mot-clé - Chronique Alaire

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 3 février 2010

Remarques sur les fins d'ailes

JE PENSE QUE DE TEMPS EN TEMPS IL FAUT ETRE OBJECTIF

TYPE DE PIGEON SPORTIF
Depuis maintenant 15 ans que j'effectue les triages ALAIRES en solo, RENE BAWIN m'a mis les pieds à l'étrier, une pensée pour mes maîtres et surtout PIERRE GRANDRY. J'ai officié dans toute la FRANCE et à l'étranger et manipulé des milliers de pigeons, il en ressort que j'ai remarqué que le pigeon sportif a bien changé, les gabarits ont évolué vers un pigeon plus petit ce qui ne veut pas dire, qu'il faut retirer tous pigeons de la colonie qui à un gabarit plus imposant, dès l'instant qu'ils ont un outil de vol bien adapté il n'y a pas de problème, plus petit, je veux dire que j'aime pour le grand fond un pigeon bien allongé plutôt plat et non profond, il va s'en dire qu'il faut qu'il soit solide des fourches avants et arrières, avec une grande envergure pour l'aile pour les initiés, voir disproportionnée par rapport au corps, admirer et comparer le gabarit, et le vol du martinet. Pour les fins d'ailes bien sûr bien ventilées, et les quatre dernières essayez de les avoir sur le même plan, ! Si elles ne sont pas arrondies à l'extrémité pour moi cela n'a pas d'importance,(cela va faire bondir quelques alairiens), si il avait fallut que j'écarte tout pigeon qui n'avait pas les plumes bien arrondies, énormément de pigeons champion n'aurait pas été décelés, ce sont avant tout des pigeons sportifs, une attention pour vous, observez les fins d'ailes au début des concours, vous pourrez voir l'usure des plumes qu'il subissent en vol, enfin de saison. Attention aux plumes large a la base, cela entraîne un frein pour l'échappement de l'air.

Lire la suite...