Mot-clé - Thèse Alaire

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 2 avril 2010

Comment peut on devenir alairiens

LES COURRIERS DE JEUNES COLOMBOPHILES MAROCAINS SOUHAITANT S' IMPRÉGNER DE CETTE MÉTHODE, M ONT DONNE A RÉFLÉCHIR SUR COMMENT DEVENIR COLOMBOPHILE ?

Apprendre la méthode Alaire n'est pas une mince affaire (je veux m'imprégner de cette méthode) pris par l'enthousiasme, ces jeunes MAROCAINS m' on porté à réflexions. 

Quand plus jeune je découvris la thèse Alaire ainsi nommée en ce temps là, j'ai vite compris l'importance de cette révolution, pour la sélection, et le temps gagné pour orienter nos pigeons aux distances qui leurs convenaient !! 
J'ai appris un peu plus à chaque venue de PIERRE GRANDRY digne successeur de CHARLES VANDERSCHELDEN , en sa présence j'ai appris énormément, je n' ai pas retenu que les bras courts (14ème point apporté par Pierre ) et les belles fin d'ailes comme beaucoup d'amateurs à cette époque (année 70 ), même si j'en conviens que l'on mettait pas assez les points sur les i !! 

A cette époque pour expliquer l'importance des 14 points, sans en privilégier aucun !! Il nous fallait chercher et comprendre pourquoi ! Pierre avait préféré celui- ci plutôt qu'un autre et de l'entendre me dire LE PIGEON EST UN TOUT ! (ensemble de qualités) exemple le bras est un peu long ! oui mais son envergure d'ailes compense !!

Lire la suite...